Photographies d'objets et oeuvres d'art

Photographie de vase

photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

Photographie d'art tribal

photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

Photographies de sculptures (artiste : Rémy Hatert)

_R2A8637.jpg
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
_R2A8692-PSedit.jpg
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

Photographies de peintures (peintre et dessinateur de BD : Guy Raives

toile 1def.jpg
toile 2 def .jpg
toile 3 def.jpg
toile 4 def.jpg
toile 5 def.jpg
toile 6 def.jpg

Photographies de dessins et illustrations (artiste : Victoria Julémont, étudiante en art)

_R2A9970-PSedit.jpg
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com
_R2A4044.jpg
_R2A4043.jpg
_R2A4045.jpg

Photographe d'objets d'art, je prends dans mon studio des images professionnelles de tes créations pour en montrer toute la beauté et en promouvoir la vente. Je me déplace aussi avec mon studio mobile dans ton atelier, ta galerie...

Des images haute définition (appareil photo plein format Canon 5dsr, 52 millions de pixels) pour une présentation optimale, soignée et fidèle de tes objets : sculptures, peintures, gravures, meubles, antiquités, objets de décoration, horlogerie, joaillerie, orfèvrerie, instruments de musiques, livres et manuscrits, dessins, illustrations, et  bandes dessinées.

Pour le web, l'e-commerce, le catalogue, le book-photo mais aussi ... le tirage fine Art afin de rendre fidèle les couleurs et les textures des oeuvres originales :  sur du papier à la tonalité délicatement chaude et à la granulométrie fine et riche,  papier d'exception de renommée mondiale comme Canson et Hahnemühle

A l'instar de la photographie de portraits, de produits, ou de la photographie culinaire, celle des oeuvres d'art demande des compétences du point de vue de l'éclairage, des lois de l'optique, de la composition, de l'angle de vue, de la perspective, de la colorimétrie, de la matière, de la texture et du grain, de la surface et du volume, de la brillance et du reflet, de l'ombre et ...de l'ambiance générale de l'image.

Mais aussi, un subtil mélange de réflexion, d'adaptation à tes besoins, de rigueur, de créativité, et de méthode de travail.

Les fonds de studio peuvent être neutre pour mettre en valeur l'oeuvre d'art et faciliter le détourage, ou au contraire être plus marqués et participer à l'atmosphère globale de l'image.

Pour toi, artiste, artisan, créateur, collectionneur, galeriste...

Rencontre avec l'artiste

Si tu es toi-même l'artiste des oeuvres dont tu souhaites de belles photographies, la première étape, après la prise de rendez-vous par téléphone, mail ou le formulaire de contact de ce site, est de te rencontrer. L'objet de cette visite, de préférence chez toi pour voir tes créations, a pour but de connaître ta philosophie de l'art, tes aspirations, tes sources d'inspiration et d'émotion. Nous analysons ensemble tes oeuvres pour en étudier leur typologie et leurs particularités. Cette observation se poursuivra lorsque je serai seul face à elles, pendant la prise de vue : matériaux, textures, reflets, brillances, transparences, lignes, courbes, surfaces, formes, volumes, complexités, et couleurs sont autant de points d'attention.

Précision et méthodologie de travail

La photographie d'objets d'art et d'oeuvres exige patience et méthode : préparation de l'atelier, du studio, ou de l'espace de travail en général qui doit être propre. Préparation et choix du fond de studio. Préparation de l'objet, de son placement, de son dépoussiérage. Préparation de l'éclairage, du choix des modeleurs (diffuseurs, réflecteurs et coupe flux), de la mesure de la lumière au flashmètre, de la sélection de l'objectif, de la distance et de l'angle de vue.

Je prends souvent l'objet à une distance optimale entre 1,5 et 2m avec un objectif dont la focale  est idéale entre 70mm et 135mm, pour éviter les déformations. Je porte des gants pour éviter les traces de doigts sur l'objet. J'utilise une charte de gris pour la balance des blancs et une charte de couleurs pour la fidélité des tonalités de l'objet. Si l'objet présente des brillances, je prépare aussi des filtres polarisants que je place devant les sources de lumières et un filtre polarisant que je place sur l'objectif. Je travaille en mode connecté avec un PC ou un ordinateur portable pour analyser immédiatement les images. J'emploie un trépied et une télécommande pour éviter les flous de bougé.

La lumière artificielle par flashs de studio ou lumière naturelle 

Je préfère utiliser des flashs plutôt que la lumière continue. Les flashs m'offrent une palette de possibilités et me permettent de travailler avec une sensibilité Iso faible (100 iso) pour une meilleure qualité possible du cliché.

 

Je peux poser sur ces flashs différents modeleurs (bol, boite à lumière octogonale, boite à lumière rectangulaire, cône, etc...), pour adoucir ou au contraire durcir la lumière.

Ces flashs, de la marque Elinchrom, dispensent une lumière avec une température de lumière stable, constante, homogène à 5500°K. 

Toutefois, dans certains cas, j'utilise la lumière naturelle

Les textures et les contrastes

Les objets d'art, en particulier les sculptures, présentent souvent des textures, des grains. Pour les mettre en valeur, l'idéal est d'adopter une lumière contrastée en rapprochant la source de lumière de l'objet pour donner de la matière aux creux et aux pics de la surface de l'oeuvre.

 

Si nécessaire, pour augmenter davantage le rendu de la granulométrie ou le drapé inhérent à l'objet, je place les sources de lumière avec un angle d'incidence très aigu (par rapport à l'objectif), voire même rasant, très latéral.  La lumière oblique crée en effet des ombres dans les creux et éclaire les bosses situées dans l'axe des faisceaux lumineux.

Les ombres

S'il n'y a, en principe,  pas d'ombres dans les photographies de peintures,  gravures,  horlogerie, livres et manuscrits, dessins, illustrations, et bandes dessinées, il peut y en avoir pour des sculptures, meubles, antiquités, objets de décoration,  joaillerie, et instruments de musique. L'ombre et la pénombre participent de façon significative au rendu de l'image :  

L'ombre portée légère, sous l'objet, sur le plan horizontal, générée par deux boites à lumière large se faisant face ou presque (comme celle du vase de chine ci-dessous)

photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

L'ombre plus marquée  sur l'arrière plan vertical, rendu par un éclairage plus dur au bol réflecteur ou au cône (comme la photographie des trois danseuses), ou qui amplifie l'impression de mouvement (celle du couple bras dans les bras) et attire encore davantage leur silhouette.

photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

Ces ombres sont d'autant plus denses que le fond est foncé, comme sur la plupart des fonds sur les photographiées présentées. Le fond de studio lui-même peut présenter des ombres, des dégradés. un flash muni d'un bol réflecteur éclairant le fond donne une très jolie auréole de lumière. On peut aussi jouer sur les dégradés de lumière, voire même avoir un fond de studio déjà de couleur en dégradé (du noir vers le blanc, en passant par les nuances de gris).

La perspective

S'il n'y a pas lieu de se préoccuper de la perspective en photographie d'objets à deux dimensions comme les tableaux, les aquarelles, les livres, les BD, les illustrations, il faut en revanche y réfléchir pour les objets à trois dimensions comme les sculptures et les meubles. Elle participe à la profondeur représentée de l'oeuvre. La disposition de l'oeuvre, et de son socle parallélépidépique placé de biais (comme celle de la photo de la tête de chien, ci-dessous),  donne de la profondeur : les trois faces du bloc  reçoivent une intensité lumineuse différente et cette répartition des lumières et des ombres accroit notre perception du volume.

La photo de profil, de statuette à deux têtes (art tribal) donne aussi, un rendu de la perspective.

_R2A8637.jpg
photographies objets d'art, www.philippejulemont.com

Couleurs et colorimétrie

En photographie d'objets et d'oeuvres d'art, il est important que les couleurs rendues sur la photographie soient fidèles à celle de l'objet réel. Il y a donc lieu de suivre une méthode dans le flux de travail : Avoir un écran d'ordinateur (pour photographe) calibré. J'utilise pour cela la sonde de calibration Datacolor Spyder X pro. Avoir un boitier d'appareil photo calibré par l'utilisation d'une charte de gris qui étalonne la correction des blancs sur un standard fixé à 18% de gris. . Enfin, avoir une charte de référence couleur et le logiciel pour créer un profil de référence. J'utilise les chartes Datacolor Spydercheckr 24

Il n'est pas rare de travailler en ton sur ton. Certains objets d'art étant relativement monochromes (sculptures par exemple), les fonds de studio sont souvent dans la même teinte, avec un peu plus ou un peu moins de lumière, et de saturation. Assez proche du ton sur ton, le camaïeu rassemble, de façon très équilibrée, quelques couleurs voisines. Il communique alors une image tout en harmonie et en discrétion.  La grande majorité des photographies ci-dessus sont fondées sur ces principes.  

 

Seule, la dernière, la sculpture en bois sur fond vert déroge à ces principes. Pour cette image, nous avons voulu jouer sur le contraste des couleurs sur la roue chromatique, du plus bel effet...  

La photographie de peintures, dessins, bandes dessinées

Je prends en photographies tes images, illustrations, dessins, peintures, bandes dessinées, en lumière naturelle ou au flash de studio. Dans ce deuxième cas, j'utilise des boites à lumières rectangulaires avec deux toiles diffusantes chacune, qui uniformise la quantité de lumière sur l'oeuvre. Ses flashs sont placés de façon symétrique à 45°, pour éviter les reflets et pour que la même quantité de lumière pointent sur les bords droits et gauches de ta création.  

Tarif

Pour une photo choisie par oeuvre d'art : 70€
Par photo supplémentaire par oeuvre d'art : 20€
Frais de déplacement : 1€/km

Le photos sont choisies ensemble et te sont envoyées par wetransfer ou swisstransfer après payement

Contacte moi pour prendre rendez-vous

Si tu souhaites prendre rendez-vous, je t'invite à me contacter

par téléphone au 0496845599 , ou par mail, ou par le formulaire de contact