Photographies de Paysages en noir et blanc

La force d'un paysage en noir et blanc

Pourquoi dit-on que la photographie noir et blanc est une interprétation personnelle ? parce que l'oeil humain voit la réalité en couleurs. En convertissant en monochrome, je vois les choses à ma façon. Je donne alors donne ma vision personnelle de la lumière et des ombres, des formes, des masses, des textures, des ambiance, des contrastes et exprime alors ce que j'ai vu, perçu, ressenti, dans ce genre photographique simplifié mais puissant,  où la couleur n'existe plus. Idéalement, je prend la décision au moment de la prise de vue (même si la conversion noir et blanc se fait après, dans le développement du fichier raw) : je sens (ou je suis sur) au départ que j'en ferai une image "monochrome". Comme la photo black and white n'est pas réelle, elle laisse davantage à la créativité artistique, mais elle s'appuie aussi sur toutes les autres bases de la photographie

Le contraste dans la photographie noir et blanc

Photographe-belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Islande
Photographe-belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Islande

Le contraste naît de la différence de couleurs en photographie couleur, et de la différence de lumière ou de niveaux de gris en photographie noir et blanc. Le gris le plus lumineux est en fait le blanc, le gris le plus sombre est par opposition, le noir.

 

Ce contraste peut aussi être renforcé par le graphisme et la composition de l'image, lorsque  les formes, les lignes et les courbures  se différencient les unes des autres, s'harmonisent ou s'entrechoquent. 

En règle générale, une photographie avec peu de contraste a peu de zones très lumineuses (ou de hautes lumières), et peu de zones sombres (ou d'ombres). Elle peut donc apparaître comme grise, neutre, monotone, terne, ennuyeuse. Un cliché contrasté présente une plus large palette de gris, en dégradé de noir au blanc, et impressionne plus par sa dynamique qui va souvent mieux rendre compte de l'ambiance d'un site, d'un lieu.  

Et le contraste des notions, des concepts, des idées ?  Il renforce  lui aussi l'image. Comme cette première photographie d'Islande ci-dessus, où ce personnage  seul est infiniment petit face à l'immensité  des superbes montagnes du Landmannalaugar (Islande). La deuxième image montre des chevaux à la robe tantôt foncée voire noire, tantôt claire voire blanche, dans le décor somptueux d'Islande  aussi. La troisième photo a été prise en plongée, par le sentier de grande randonnée le Gr34, sur l'immense baie de Saint-Brieuc, en France, en marrée montante

Photographe belge paysages, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, Baie de Saint-Brieux

Les caprices de la météo dans la photographie de paysages

Bien qu'il soit plus agréable pour la plupart d'entre nous de nous promener sous un soleil radieux, ce sont généralement les ciels plus chargés qui offrent le plus bel effet. Ils participent à leur tour au contraste global de l'image et apportent une ambiance plus  inquiétante;  

Oui, mais que faire lorsque nous n'avons pas le choix, lorsque nous sommes devant un beau paysage à midi, sous un soleil d'été  ?  La prise de vue en noir et blanc, avec cette lumière dure du soleil au zénith, peut être une solution pour ne pas louper sa photographie. Il en va de même pour toute autre situation ou la lumière n'est pas flatteuse : la conversion en noir et blanc peut s'avérer salutaire.

L'apparence  d'un paysage, l'ambiance qui y règne, l'atmosphère  ressentie est fort variable et est fonction de la direction et la puissance de l'éclairage naturel mais aussi de la structure même  du site qui peut, par ses dénivelés, présenter des zones de lumières et des zones d'ombre. Les nuages, par leur texture et les motifs qu'ils dessinent, donnent de la densité au ciel, et, lorsqu'ils sont bas, ajoutent un côté dramatique (voir photo d'Ecosse ci-dessus). Leur présence diffuse aussi la lumière.

Photographe-belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Ecosse

Les lignes et les courbes qui guident le regard en photographie de paysages en noir et blanc

Photographe-belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Autriche

En photographie de paysages en noir et blanc, l'oeil n'est plus concentré ou perturbé par la couleur. Il est donc d'autant plus facilement guidé par les lignes et les courbes qui partent de l'avant plan vers le fond de l'image. Les courbes des montagnes, d'un ruisseau, d'un rivage, des criques, comme c'est le cas sur les deux photos ci-dessus, la première prise en Autriche, la deuxième en Bretagne. 

_MG_5854.jpg

La composition en photographie de paysages en noir et blanc : premier, deuxième, troisième plan.

La composition joue un rôle encore plus important en photographie noir et blanc, puisque la couleur a été soustraite. Sur cette photo ci-dessus, prise en Autriche, nous voyons à l'avant plan les grosses pierres, ensuite le radeau sur le lac, et notre regard fini sa course sur les montagnes de l'arrière plan.

Photographe belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Autriche

La densité et les volumes en photographie de paysages en noir et blanc

Photographe-belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image d'Autriche

En photographie noir et blanc, les masses, les volumes, les densités comme celle de la pierre, de la roche,  prennent encore plus de force qu'en photo couleurs. On le voit sur cet exemple d'image ci-dessus prise sans le tyrol autrichien. 

L'ambiance en photographie de paysages en noir et blanc

L'ambiance d'une photographie de paysages en noir et blanc provient de la palette de tonalité qu'il y a dans l'image, les différences de niveau de gris, le contraste entre les zones plus sombres et les zones plus lumineuses. Le temps qu'il fait, le temps orageux provoquant des zones de lumière et d'ombres, contribue très fort à l'atmosphère du cliché. Ci-dessus, une la première image en contrejour dans les pyrénées. La deuxième image est dans la baie de Saint-Brieuc, en Bretagne : En plus de l'atmosphère dégagée par le lieu et le sujet, nous remarquons une suite de trois triangles (les deux chevaux et le personnage, les bords de mer dans les coins inférieur gauche et supérieur droit); le triangle est forme géométrique qui fonctionne bien en photographie.

Photographe belge, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image des pyrénées
Photographe belge paysages, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, Baie de Saint-Brieux

Les textures en photographie de paysages en noir et blanc

Photographe-belge, Photographe paysage, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image du Brabant wallon

La photographie monochrome a pour effet d'ajouter de la texture. Il est bon d'y penser lorsqu'on photographie des sujets où il y a de la matière texturée comme les nuages, le bois, les cailloux, comme dans les deux images ci-dessus.  Nous avons alors presque l'impression de pouvoir les toucher, les palper. La netteté sur ces éléments texturés est alors importante. La première photo ci-dessus,avec l'appareil photo presque posée sur les planches en bois pour renforcer le rendu de cette matière,  a été prise dans les  alpes autrichiennes, la deuxième  avec les gros galets en Islande

IMG_2575-2b.jpg

Le minimalisme en noir et blanc

Le minimalisme, concept que l'on retrouve aussi en peinture, en sculpture, en graphisme et design, en architecture, est la recherche de la simplicité, de la sobriété et de la pureté, par laquelle nous retirons plutôt que nous ajoutons des éléments dans l'image, ce qui peut aboutir parfois à de l'abstraction. C'est une approche qui vise à aller à l'essentiel et éliminer le superflu ou l'excès.  Elle donne des résultats percutants en photographie noir et blanc. Voyez à ce sujet les images du photographe contemporain Michael Kenna.

J'aime me frotter à cet exercice de style et exercer mon regard à la recherche de simplicité. L'image ci-dessus de plantes aquatiques et des bottes de foin circulaires en sont deux illustrations.

Photographe-belge, Photographe paysage, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image du Brabant wallon
Photographe-belge, Photographe paysage, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image du Brabant wallon

Le contre-jour en photographie de paysages en noir et blanc. 

Photographe-belge, Photographe paysage, Philippe Julémont Photography, www.philippejulemont.com, image du Brabant wallon

La photographie noir et blanc en contrejour permet de renforcer le graphisme, les formes, le mouvement qui se trouvent dans l'image, comme c'est le cas sur la photo de cette jeune fille courant le long d'une fontaine. Pour accentuer ce phénomène, j'ai accentué les noirs et renforcer les blancs de l'image initiale.

Ansel Adams, le précurseur  dans la photo de paysages

Dans l'histoire de la photographie de paysage, et particulièrement celle en noir et blanc, le photographe américain Ansel Adams (1902-1984)  fait figure de maître. Il a photographié les paysages emblématiques de l'ouest américain. Nous lui devons l'approche du "zone system", par lequel il conceptualisa la photographie "monochrome" (qui est une erreur de langage) en onze niveaux de gris. En effet, une photographie n'est, en réalité,  pas uniquement binaire noire et blanc, elle est graduée en niveaux de gris, qu'il est intéressant d'exploiter, et de renforcer pour donner des images contrastées.  A l'époque, c'était la chimie qui faisait le travail : après une prise de vue minutieuse, le photographe trempait ses films, pris avec un appareil argentique, dans des bains qui révélaient l'image.

 

Aujourd'hui en photo numérique, après le travail minutieux sur le terrain, c'est l'utilisation d'un logiciel de retouche comme Silver Efex Pro de la Nik Collection qui me permet de peaufiner l'image d'origine. 

Pour embellir votre décoration d'intérieur, pour des tirages fine Art de mes photographies de paysages.

Les éditeurs de voyages et paysages (livre, revue, guide, site internet) peuvent me contacter pour toute demande de documentaire photographique. 

 

Vous améliorer  en photographies de paysages : coaching personnel  sur vos photos  de voyages