Rechercher
  • PHILIPPE JULEMONT

GR34 : Quelle partie du sentier des douaniers faire en randonnée ? Magnifique Finistère

Dernière mise à jour : août 27


Le sentier de grande randonnée GR34, le "sentier des douaniers" suit le littoral breton sur une longueur de 2000km, en partant du Mont-saint-Michel jusque Saint-Nazaire. En faisant une toute petite portion dans le Finistère, autour de la pointe du Raz et la presqu'île de Crozon, j'ai rencontré un trekkeur chevronné, courageux et solitaire, parti 53 jours plus tôt du Mont-Saint-Michel. Il allait tenter de le boucler pour la fin août, après quelques trois mois de marche


En ce qui me concerne, j'ai effectué un parcours beaucoup plus modeste, avec mon fils Rodolphe et ma fille Valentine, du 30 juillet au 6 aout 2021. Nous étions tous les trois équipés de notre sac à dos, d'une bonne tente 3 personnes MSR, et moi, de mon appareil photo Canon750d (plus léger que mon Canon 5Dsr) et mon trépied de voyage Manfrotto befree, d'un topoguide GR et d'une carte IGN au 1/100000.


Pour commencer, nous visitons Locronan, un des plus beaux villages de France. Bien que le village soit très connu, il n'y a, étonnamment, pas trop de monde dans ses ruelles et sur sa place centrale devant l'église. Juste un peu, pour animer ce bourg bien pittoresque. Nous dormons au camping 3 étoiles de Locronan, à 800m du vieux bourg, que je peux vous recommander sans hésitation.


Toutefois comme photographe, je préfère retourner au vieux bourg le lendemain matin, au lever du jour, à "l'heure bleue" comme on l'appelle en photographie, pour être totalement seul et photographier le village vide, comme s'il avait été déserté, pour ajouter une ambiance de désolation particulière au milieu de ses vielles pierres.






Nous partons ensuite sur le GR34, et au départ de Douarnenez, nous entamons une cinquantaine de km jusque la pointe du Raz. Cette partie de ce chemin de la grande randonnée est absolument magnifique. Nous n'avons rencontré pratiquement personne sur le parcours, jalonné de criques, de vallons, de fougères, de bruyères. Et très souvent, la couleur de l'océan est bleue, voire turquoise.











Le sentier longe la mer en permanence, en hauteur, mais ne donne quasiment jamais accès à la mer. La météo est bonne pour marcher (sauf la nuit où la pluie tombe gaiement), pas trop de soleil, un ciel nuageux, une ou deux averses qui nous incitent à sortir le poncho. Si ce tronçon est magnifique, je préfère prévenir qu'il est physique : le chemin monte et descend en permanence, je dirais d'une centaine de mètres en moyenne, mais ces petites montagnes russes mises bout à bout, nous fait faire un réel effort physique. Attention, beaucoup de randonneurs se laissent, parait-il, surprendre.





Nous nous arrêtons au camping deux étoiles de Pors Piron, après la pointe de la jument et la Millier. Camping propre, que je peux recommander, accueil sympathique. il se situe à quelques centaines de mètres de la plage, quasiment la seule plage sur ce trajet Douarnenez-Pointe du Raz, où l'on peut se baigner. Attention toutefois, s'il y a une superette à l'accueil du camping, c'est vraiment une toute petite superette...Si vous n'avez pas pris vos vivres, il faudra quasiment vous contenter de crèmes glacées et de taboulés. Ce sera d'ailleurs pareil jusqu'à la baie des trépassés, juste avant la pointe du Raz. Attention donc sur ce long parcours, il n'y a pas de ravitaillement véritable.


En route le lendemain vers la pointe des trépassés, avec les mêmes paysages superbes et vallonnés. La distance est longue, attention de vous approvisionner suffisamment en eau. Nous en avons manqué malgré que nous avions tous les trois1,5 litres en partant le matin. Heureusement, nous avons pu à un moment sortir légèrement du GR pour demander à boire dans une maison, mais cette possibilité est assez rare sur le tronçon.


Nous dormirons deux nuits au camping une étoile de la baie, camping modeste mais correct. L'avantage est de pouvoir s'approvisionner, notamment en fruits...et on ne s'en est pas fait prier, ayant une grande envie de fraicheur.








Nous voilà arrivé à la baie des trépassés, juste après la jolie pointe du Van, mais ici, nous allons voir un petit peu plus de monde que sur le trajet depuis Douarnenez où nous étions presque seul. Il y a deux restaurants sur la baie.



Toutefois, la foule se presse un peu après, à la très belle pointe du Raz. Tous les touristes la photographient du même endroit, de la hauteur des crètes. Si vous voulez un point de vue plus personnel, il faut descendre pratiquement jusqu'à la mer, par les rochers (attention tout de même).




Le quatrième jour, nous partons vers Audierne, à une vingtaine de km. Tronçon beaucoup plus facile, sympa, sauvage, tranquille, mais à notre avis moins beau, moins coloré; que le tronçon Dournenez-pointe du raz






Puis nous prenons le bus à Audierne pour reprendre notre voiture à Douarnenez. Nous irons alors à la magnifique presqu'île de Crozon. A voir absolument, en particulier la promenade d'une dizaine de km autour de la pointe de la chèvre, entre la pointe de St-Hernot jusque la plage de la Palue.









Nous avons dormi au beau camping du grand large à 3km de Camaret-sur-mer, beau village côtier. Ce camping 4 étoiles a un petit restaurant où nous vous conseillons les délicieuses pizzas faites par le gérant du camping. A partir de Camaret, il faut faire aussi la randonnée jusque la pointe de Pen-Hir, qui se poursuit sur le GR jusque Kerloch. c'est superbe. Alors, chers randonneurs, bonne rando.























37 vues0 commentaire